Que faire pour protéger son business dans le cyberespace


En tant qu’entrepreneur, lorsque vous discutez de votre projet autour de vous, méfiez-vous des oreilles indiscrètes. Dans la foule compacte des personnes avec lesquelles vous interagissez ou qui sont dans votre sillage; existent potentiellement des concurrents qui peuvent puiser dans vos idées pour faire mieux que vous. 
Le problème avec tout entrepreneur notamment; ceux qui travaillent sur des prototypes expérimentaux est de vouloir souvent chercher à impressionner leurs interlocuteurs ou de paraître « smart ». Soyez attentifs au comportement des gens utilisant le transport en commun ou dans des endroits publics. Il n’est pas rare d’entendre quelqu’un traiter de sujets confidentiels comme une négociation; l’identité de parties prenantes à une transaction et bien d’autres aspects sensibles. Une indifférence qui se prolonge dans des domaines sensibles comme la politique où les tractations sont étalées aux quatre vents dans des conversations bruyantes.

La discrétion : une qualité du leadership

Un bon manager a l’aptitude de garder un secret et ne pas exposer les intérêts vitaux de sa société. Que ce soit au téléphone, dans un milieu public voire dans un cadre intime ; la maîtrise de soi et les précautions devant entourer votre activité sont essentielles, car; au-delà de l’investissement humain et financier que vous consacrez; un autre capital précieux est à mettre à l’abri des regards indiscrets : le capital informationnel. 
Toutes vos nuits blanches et ressources engagées pour produire des stratégies et des plans constituent un capital à protéger. Entre les mains d’autres personnes; elles sont une économie en ressources et une plus-value susceptible de déterminer l’issue d’un concept ou d’une idée. Alors ne pensez pas que le plus difficile est de créer et d’innover. Au-delà de cela, le plus compliqué pour un entrepreneur est de protéger l’innovation. 

Attention à la paranoïa

Néanmoins, il ne faudrait pas en faire des tonnes et se renfermer sur soi-même de peur de se faire piquer son projet. Une idée expliquée à quelqu’un possédant les capacités techniques et humaines nécessaires dans le domaine que vous exploitez est à même de facilement le reproduire. D’où l’importance de compartimenter l’information en dévoilant des éléments non-critiques aux personnes externes. L’histoire de Facebook est plus que révélatrice. Ce que peu de gens savent, c’est que deux frères jumeaux ont l’idée de créer leur propre réseau social. Dépourvus de compétences techniques, ils contactent un programmeur pour les aider à créer la plateforme, un jeune du nom de : Marc Zuckerberg. 

Eh oui, Facebook n’est pas l’idée de génie que vous croyez qu’il est. Des exemples de ce genre sont légions. Arriver à se contrôler ou à lier les prestations externes par un accord de confidentialité est à envisager quand on interagit avec le monde extérieur. 

Néanmoins, il ne faudrait pas en faire des tonnes et se renfermer sur soi-même de peur de se faire piquer son projet. Une idée expliquée à quelqu’un possédant les capacités techniques et humaines nécessaires dans le domaine que vous exploitez est à même de facilement le reproduire. D’où l’importance de compartimenter l’information en dévoilant des éléments non-critiques aux personnes externes. L’histoire de Facebook est plus que révélatrice. Ce que peu de gens savent, c’est que deux frères jumeaux ont l’idée de créer leur propre réseau social. Dépourvus de compétences techniques, ils contactent un programmeur pour les aider à créer la plateforme, un jeune du nom de : Marc Zuckerberg. 

Eh oui, Facebook n’est pas l’idée de génie que vous croyez qu’il est. Des exemples de ce genre sont légions. Arriver à se contrôler ou à lier les prestations externes par un accord de confidentialité est à envisager quand on interagit avec le monde extérieur. 

Previous 59 ans d’indépendance sans dynasties financières au Congo
Next Pourquoi les produits importés sont préférés aux locaux

No Comment

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *