Comment faire de votre parole, l’équivalent d’une signature ?


Savez-vous ce qui fit la réputation des Phéniciens (libanais) dans l’antiquité ?
C’est leur capacité à accéder à des territoires reculés, à gagner la confiance des peuples qui y vivaient afin d’obtenir des marchandises recherchées et à les écouler dans les principales places marchandes du monde, grâce à une logistique bien organisée composée de bateaux et d’expéditions terrestres.

De tout temps, le Commerce s’est toujours appuyé sur des facteurs clé :

  • La disponibilité d’une ressource
  • L’existence d’un besoin que peut combler cette ressource
  • Les capitaux
  • La confiance

Avoir des fournisseurs, des employés ou des partenaires en qui l’on peut faire confiance n’est pas une mince affaire. La confiance que vous inspirez en affaire est le carburant principal pour développer la visibilité de votre entreprise dans une niche (de bouche à oreille ou les recommandations).
Voilà pourquoi les entreprises d’aujourd’hui accordent une importance grandissante à la préservation non seulement de l’image qu’ils véhiculent, mais aussi sur la gestion de la relation clientèle en mettant en place des processus qui correspondent aux attentes du marché.

Une perception qui échappe à bon nombre d’entrepreneurs qui, en traitant certains de leurs clients ou leurs commandes avec désinvolture, se créent des inimitiés qui en lieu et place de vous assurer un réseau informel de personnes de confiances pour recommander vos compétences ailleurs, a plutôt l’effet inverse.

Un commerçant véreux, ne trouvera aucun inconvénient à fournir un service bâclé, du moment qu’il a déjà perçu son dû, classant dans l’accessoire, les subtils détails qui font une prestation réussie. Ce comportement que la tradition attribuait jadis aux prestataires de travaux manuels (maçons, charpentiers, couturiers, etc.) est en train de se répandre à d’autres corporations.

Ne mangez pas ce que vous ne pouvez digérer

De nombreuses personnes se plaignent de services au rabais fournis par des entrepreneurs, plus enclins à encaisser leur argent qu’à assurer une expérience clientèle forte. Des serveurs mal polis, des hôtesses dédaigneuses, des fournisseurs trompeurs qui surfacturent des devis, des délais de livraison ou se contentent de fournir un service à minima ; sont légions dans nos villes.

L’interconnexion de plus en plus croissante de nos activités, ouvrent la porte à des millions de consommateurs, qui peuvent émettre leurs avis sur une société en notant quelque chose de négatif sur un forum ou pour les plus rageurs, sur votre propre site ou page sur les réseaux sociaux.

Tenez à vos engagements et soyez réalistes

A quoi bon mentir à un client pour le tempérer si vous êtes conscient que vous ne saurez pas respecter les délais qu’il vous demande ?
Pourquoi surestimer vos capacités tout en sachant que vous n’êtes pas qualifié pour un travail qui vous est demandé et que vous allez sous-traiter ailleurs ?
Pourquoi accepter une commande tout en sachant que vous êtes trop pris ?

Il nous arrive très souvent de gâcher nos chances pour très peu et perdre la confiance, sans se rendre compte qu’un client insatisfait, peut vous causer du tort dans vos recherches d’opportunités d’affaires ; car ce n’est pas toujours une question d’argent, mais de confiance et de respect, qui feront de vous, des entrepreneurs recommandables.

Previous Que vous rapporte une participation à des forums d’affaires ?
Next Grace Lokako, startuppeuse congolaise

No Comment

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *