Comment concrétiser son idée de création d’entreprise ?


Au lieu de demeurer dans le carcan de la recherche de l’emploi; les jeunes d’aujourd’hui n’ont pas de choix que de s’évertuer à la création des unités économiques. 

La croissance démographique ayant devancé la prolifération des emplois; il est clair que les jeunes congolais puissent « se prendre en charge », slogan cher à Mzee Laurent Désiré Kabila

L’entrepreneuriat est un domaine exigeant, pour le quel le propriétaire doit consacrer du temps, des ressources et de l’énergie. 

Tout part d’une idée, laquelle a besoin de faire du chemin, mûrir, se formaliser, puis se matérialiser. 

Le futur entrepreneur devra consentir quelques préalables. De la simple idée au véritable projet, c’est un parcours de combattant. Ce processus qui doit se faire sans complaisance exige de la passion et des méthodes. 

Pour ce faire le fondateur devra franchir quelques étapes inhérentes à la concrétisation de son initiative. 

Description initiale 

La description initiale de l’idée consistera à définir un cadre assez précis, mais à parfaire. Il s’agit de l’entendement idéal que le propriétaire s’imagine de son offre. 

Cette démarche sera temporaire car elle n’intègre souvent pas divers aspects du secteur; dont les études ne tarderont pas à éclairer, jusqu’à inciter une éventuelle modification de la proposition initiale. 

Les potentiels clients 

L’identification de la cible potentielle permet d’appréhender dans quelle mesure l’offre initiale est économiquement vendable. Il s’agit donc d’envisager le portrait des futurs consommateurs de vos produits et services par âge, sexe, classe socioprofessionnelle et autres critères. 

Il convient de justifier ce choix, le localiser dans le temps et dans l’espace; puis le consulter au moyen d’un sondage. 

Pertinence du besoin de l’offre Après la prospection des potentiels clients; il faudra être certain que le marché saura vraiment consommer vos biens et services, par le checking du besoin réel. 

Puisqu’une offre sans demande est inutile, l’on conviendrait de préciser le besoin à combler; relever l’intérêt des consommateurs pour le produit proposé, tout en auto-évaluant ses points forts et points faibles. 

Renseignement sur les futurs concurrents 

Il est fort possible que d’autres sociétés offrent déjà les mêmes services, d’où la nécessité de comparer et comprendre la nature de leurs services; les prix de leurs produits, leurs clients réels, leur politique commerciale, leurs atouts et difficultés. 

Si une concurrence existante semble trop proche de votre vision, il faudra donc se démarquer d’elle par l’apport spécifique d’une valeur ajoutée dont on veillera une particulière perception par les consommateurs. Aperçu du marché 

Cette étape mettra un accent sur les fluctuations du marché, pour constater si la demande croit, stagne ou décline. Le monopole et l’encrage des grandes entreprises seront notés avec intérêt, en mentionnant les verrous, autorisations et réglementations en vigueur.

Les contraintes 

Les contraintes techniques, stratégiques, économiques, réglementaires… sont à anticiper. 

Auto-analyse du profil de l’entrepreneur 

Il est conseillé de dresser un bilan personnel, question de s’accorder sur sa propre situation (famille, économie, finances…) 

Sa propre responsabilité, sa motivation, ses compétences ainsi que la viabilité de l’environnement professionnel seront susceptibles de vous amener à bon port.

Orientation de l’offre 

De temps à temps, il est souhaitable de remonter au projet initial, en vue de parvenir à une version plus harmonieuse de son véritable projet d’entrepreneuriat. Ceci vous donnera accès au processus de création d’entreprise au vrai sens du terme: contact des partenariats, choix d’un statut juridique, faisabilité d’une étude de marché, validation du montage, réalisation du business plan et formalisation de la création.

Previous Le Bitcoin menace l’impérium de l’or après avoir atteint le prix record de 61.000$
Next Start-up : quel salaire prévoir pour soi-même et ses collaborateurs ?

1 Comment

  1. […] Comment concrétiser son idée de création d’entreprise ? […]

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *